Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 04:21

              L'automne se prolonge...Heureusement, les grandes chaleurs ont disparu...Voilà longtemps que je cherche un hôte pour continuer de vous donner de mes nouvelles, j'ai enfin trouvé celui-ci, dont  j'espère qu'il sera aussi facile à utiliser que le précédent.
              Le principal évènement de ces dernières semaines a été la disparition de mon beau-père. Chez moi, la tristesse s'est mêlée à un regard attentif à tous les rites funèbres auxquels il m'a été donné de participer. Je voudrais seulement, en quelques séquences, vous décrire quelques rites, ceux qui m'ont le plus surpris.
            Immédiatement après le décès, un petit mémorial a été installé dans la salle à manger du défunt...Un grand portrait, deux gerbes de fleurs, des aliments...et surtout, au pied de la table, un grand pot en terre dans lequel vont être brûlés pendant deux jours des paquets de papier grossier jaune représentant de l'argent nécessaire au mort...La famille, les voisins, les amis, les connaissances défilent pendant deux jours...Quelques scènes de cris et de pleurs hystériques me donnent des frissons...Pendant ce temps, tous les habits du défunt sont rassemblés pour être brûlés, seule manière pour qu'il s'en serve, là où il est...A chaque repas, on place des aliments sur la table du mémorial. Pendant ce temps, au pied de l'immeuble, s'amoncellent des gerbes de fleurs et des couronnes de papier, expédiés par les amis et les relations...
               Au petit matin du troisième jour, le cérémonial des obsèques commence. En procession, le fils du défunt, mon beau-frère, porte solennement  le pot plein de cendres jusqu'à la rue, et le jette bruyamment  à terre, dégageant un nuage de fumée noire...le défunt sera bien fourni en argent...
               Au crématorium, le travail s'effectue à la chaîne... Des bus par dizaines...Quelques familles se sont vêtues des habits grossiers en toile de jute, en signe de deuil... Après un dernier adieu au mort, dans un cercueil d'apparat, après les dernières scènes de douleur hystérique, on s'agrippe aux fenêtres de l'immense salle de crémation, pour apercevoir "notre mort" une dernière fois...Et on fait la queue pour recueillir, l'urne de ses cendres... 

                Commence alors une longue procession vers la tombe…Je marche en tête, portant un portrait du défunt. Vient ensuite mon beaufrère, avec l’urne, suivi de tous les membres de la famille…Ma belle-mère reste à la porte du cimetière, soutenue par des amies…Je crois comprendre que c’est pour éviter que le défunt ne s’accroche à elle…Nous montons lentement les nombreuses marches, au milieu d’innombrables tombes, toutes semblables…L’urne est déposée, sa façade exposée en direction du paysage le plus agréable…La tombe est scellée, pendant que des pétards explosent pour chasser les mauvais démons…On brûle encore des papiers jaunes…On en brûle aussi près des tombes à côté, pour favoriser un bon voisinage…Et on s’en va, en prenant soin de ne pas se retourner, de peur que le mort  ne nous suive… Avant de sortir du cimetière, on franchit une petite gerbe de paille enflammée, et on se passe un peigne dans les cheveux,pour signifer qu’on entre dans une nouvelle vie…Pour rentrer en ville, on emprunte un autre itinéraire qu’à l’aller, de peur que le défunt ne revienne…
               La vie continue...Cette semaine, nous avons repris les cours d'espéranto à l'école Baotalu...En voici deux photos...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Fontaine
commenter cet article

commentaires

michel sarbach 30/10/2009 00:03


Ca me fait grand plaisir de retrouver de tes nouvelles fraiches tes observations sont toujours très intéressantes; mon épouse a décidé de se mettre à l'apprentissage de l'espéranto cette année avec
le cours de Michèle ; j'en suis très honoré et ma belle fille qui habite à Bourg StMaurice a aujourd'hui participé au cours avec elle...on espère bien voyager au moins en Europe avec
l'espéranto...A u plaisir Michel
Plej amike


Joëlle 21/10/2009 20:30


Merci Michel. Je trouve qu'il y a des choses très intéressantes dans ces rites. Je nous trouve surtout très chanceux de pouvoir entrer dans la culture chinoise par la vraie porte, celle qui
concerne la vie des gens. Que de miracles grâce à l'Espéranto !!
Amitiés.


JLouis Gayet 18/10/2009 21:26


Merci Michel de retisser les liens. Continue à nous enrichir de ton témoignage. Nous rentrons de 3 jours dans le Jura et nous avons au sein de notre petit groupe (entre 12 et 17 personnes) partagé
des moments très agréables. Ce genre de stage, pas loin, méritera de se refaire.
Tu sais que demain soir, chez Régis, à 19h on a la réunion du CA ?


Gaston 18/10/2009 10:52


Saluton al vi,
Sincères condoléances à vous, et content d'avoir de vos nouvelles, malgré les événements.
Les cérémonies sont en effet bien différentes de chez nous, mais il existe aussi différents rites chez nous qui nous étonnent peut-être moins, mais tous sont respectables.
Amitiés.


Michel Fontaine 17/10/2009 10:02


Bon, j'ai réussi à améliorer la couleur du fond. JRG, de Bourg en Bresse, me dit que le titre da l'article ne correspond pas à son contenu: peut-être, mais allez savoir...Sandrine tu t'étonnes du
nombre de rites...J'en ai décrit seulement quelques uns...J'aurais pu ajouter qu'aucune intervention d'ordre religieux n'est apparue, aucune prière, ni bonze, ni prêtre. C'est un employé des pompes
funèbres locales qui, avec l'accord de la famille, a tout réglé...


Présentation

  • : Le blog de Michel Fontaine
  • Le blog de Michel Fontaine
  • : quelques aspects concrets de la vie d'un français en Chine
  • Contact

Recherche

Liens